Menu Fermer

les ateliers d’éducation thérapeutique

Les ateliers éducatifs du Réseau LCD

L’Education Thérapeutique du Patient (ETP) est désormais inscrite dans le code de la santé publique. L’article 84 du titre III de la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, a pour objectif de définir le champ de l’éducation thérapeutique du patient, dans un souci de qualité et de proximité pour une meilleure prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques.

Le réseau LCD a reçu l’agrément de l’Agence Régionale de Santé en Mars 2011 pour mettre en œuvre son programme éducatif dédié aux patients douloureux chroniques.

Ce programme d’éducation thérapeutique a été labellisé « Droits des patients » en 2011 par la commission spécialisée droits des usagers de la conférence régionale de santé  et de l’autonomie d’Ile de France.

Le circuit ETP du patient :

Télécharger le schéma (pdf)

  1. Le patient est inclus dans le réseau à la demande de son médecin traitant ou spécialiste.
  2. Au décours d’une synthèse éducative établie lors de la consultation d’orientation, des ateliers d’éducation thérapeutiques individuels ou de groupe peuvent être proposés au patient, avec son accord et en fonction de ses besoins :
    • Apprentissage de la relaxation (groupe ou individuel)
    • Reprogrammation fonctionnelle (groupe ou individuel)
    • Gestion des médicaments (groupe ou individuel)
    • Les mécanismes de la douleur (groupe ou individuel)

    Les principes des ateliers sont les suivants :

    • Les ateliers de groupe ont au maximum six sessions qui sont accomplies sous deux mois.
    • Les ateliers sont animés par des professionnels de santé formés à l ‘ETP (40heures minimum). La prise en charge est financée par le réseau LCD
    • Le médecin traitant est informé des actions menées tout au long du processus éducatif.
    • Le patient est libre à tout instant de décider de quitter librement le programme à tout moment sans que son traitement soit remis en cause dans le cadre du réseau.

        Les ateliers de groupe d’éducation thérapeutique

 Titre

Critères d’inclusion et d’exclusion des patients Nb de séances Objectifs
 

 

Relaxation / hypnose

– Patient ayant compris l’intérêt des techniques de relaxation pour gérer la douleur

– Patient informé de la nécessité de refaire des séances tous les jours pour avoir des résultats.

Critère d’exclusion : patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

 

6

– Acquérir les principales techniques de relaxation

– Expérimenter les méthodes hypnotiques de réduction de la douleur

– Construire sa propre séance d’auto-hypnose par étapes

– Découvrir l’intérêt de la médiation corporelle

 

 

Osez bouger

– Patient ayant une kinésiophobie

– Patient prêt et décidé à en sortir.

Critère d’exclusion : patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

 

 

6

Bouger au quotidien sans avoir peur de se faire mal
– Renforcer la musculature profonde en vue d’améliorer la posture globale du corps et l’utilisation de son corps au quotidien.
Mécanismes de la douleur – Patient ayant besoin de mieux comprendre sa douleur.

Critère d’exclusion : patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

1

– Connaître les mécanismes physiologiques de la douleur
– Connaitre les facteurs de chronicisation de la douleur– Mieux comprendre les modes d’action des médicaments
Marche en plein air – Patient ayant besoin de se remobiliser

– Patient ayant envie de s’intégrer dans une dynamique de groupe.

Critère d’exclusion : patient ne pouvant pas marcher ; en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

 

 

6

– Permettre au patient de pratiquer de façon autonome la marche et d’établir le suivi de sa condition physique

– Redonner le goût à la pratique physique

– Favoriser des relations sociales.

MBSR – Patient informé de la nécessité de s’engager pour toutes les séances (2h30 par séance) et ayant accepté de s’entrainer 45 minutes par jour.

Critère d’exclusion : patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

 

9 (dont 1 séance information)

– Mettre en place de nouvelles attitudes et de nouveaux comportements plus propices à la gestion du stress dans la douleur chronique
– Vivre dans l’instant présent et répondre de manière positive au stress
Expression du mvt / kiné psy – Patient ayant besoin de se sentir en confiance dans son corps

– Patient dans la kinésiophobie.

Critère d’exclusion : patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

 

 

 

6

– Identifier les facteurs internes et externes déclenchant la douleur

– Retrouver du plaisir à bouger
– Négocier avec ses propres limites tant physiques que psychiques

Gestion des médicaments – Patient ayant besoin de comprendre les différentes actions de ses médicaments.

Critère d’exclusion : patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

2

Acquérir ou maintenir des compétences d’auto-soins

– Acquérir les compétences de sécurité nécessaires pour gérer leur traitement

 

Mobilisation en eau chaude – Patient autonome s’engageant à participer aux 3 premières séances.

 

Critères d’exclusion : patient ne souhaitant pas aller dans l’eau ;

Patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

 

3 séances avec le réseau puis créneau ouvert toute l’année scolaire – Se mobiliser ou se remobiliser en eau chaude

– Découvrir des exercices de remise en mouvement progressif dans l’eau.

Ecole du dos Patient souffrant de douleur rachidienne.

Critère d’exclusion : patient en attente que de la douleur disparaisse sans sa participation active.

 

 

6

Partagez ce contenu :

Date de dernière mise à jour : le 10 novembre 2018